http://lesjeuxvideoetlesprit.blogs.midilibre.com/jean-marc-peretti/
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/06/2017

Entretien avec un gamer (partie 4)

Nous continuons notre interview avec Jean-Marc sur les jeux vidéo et sa vision des répercussions sociales de leur diffusuion dans un public jeune

Moi: Peut-tu nous décrire ton jeu préferé et peut-être pourquoi tu l'as tant aimé?

Jean-Marc Peretti: Ah oui volontiers! Je pense que je ne vais pas devoir réfléchir longtemps pour donner un titre: Mass Effect, la trilogie. Il existe un nouveau jeu qui est sorti récemment, Andromeda, mais je ne l'ai pas encore testé à fond, je me concentre plus sur la trilogie originale pour l'instant.

Mass Effect est ce qu'on appelle un TPS pour Third Person Shooter - comprenez un jeu de tir à la troisième personne - avec des éléments de RPG pour Role Playing Game - jeux de role jouable-. Concrètement, ca veut dire qu'on joue à la troisième personne un personnage dans un scénario bien défini avec des autres personnages avec lesquels on va pouvoir interagir.

Dans Mass Effect, le scénario est assez complexe mais l'histoire se passe dans le futur, avec plusieurs autres espèces que les humains et nous devons en somme protéger la galaxie de certaines menaces.

Moi: Est-ce que la plupart des jeux auquelle tu joues sont des jeux de science-fiction?

Jean-Marc Peretti: Non, j'aime de tout en règle générale. Mais celui-ci est vraiment bien fait. Ce qui est intéressant et immersif pour moi c'est surtout le système de l'évolution du scénario. En fait, l'ambiance un peu Space Opera du jeux est déja vraiment bien faite et on se prend rapidement à l'histoire. Mais ce qu0il a d'unique c'est que le scénario va s'adapter en fonction des actions que l'on entreprend pendant le jeux. Il y a une sort d'interaction entre le joueur et le jeux et ca c'est une caractèristique que je lui trouve de vraiment immersive.

Moi: Est-ce qu'on ne retrouve pas cela dans d'autre jeux?

Jean-Marc Peretti: Non pas vraiment, effectivement il n'est pas le seul à la faire mais pas à un niveau aussi poussé. Par exemple, un élément qui participe une fois encore à l'identification du joueur au personnage du jeux est le système des dialogue. Concrètement, dans une phase de dialogue avec des autres personnages, on peut choisir de la réponse que l'on va donner à la personne en face. On va donc pouvoir se forger une certaine réputation et agir dans le jeux comme on le veut. De manière plutot impulsive et imprévisible ou plutôt compatissante et modérée. Pour moi c'est quelque chose de fantastique et de très immersif, chaque action et chaque réponse que l'on va donner vont être pris en compte par le jeux et cela aura une influence sur le scénario et donc bien-sûr, sur la fin du jeux. Donc contrairement aux jeux "couloirs" où le scénario est tout tracer quoi que l'on fasse, là on va y réflechir à deux fois avant de se lancer dans quelquechose ou de donner une réponse...

Moi: Oui c'est effectivement impréssionnant, c'est donc l'aspect imméersif que te plait avec ce titre?

Jean-Marc Peretti: Exactement! On peut personaliser son personnage, non seulement physiquement et avec son équipement mais aussi psychologiquement pour lui donner certains traits de caractère et une personalité. De plus, les chois qui ont été fait dans chacun des chapitres, sont plus en compte dans les suivants. Par exemple une action entreprise dans Mass Effect 1 pourra avoir des repercussions dans le troisième jeu de la série. Le système de scénario est donc vraiment poussé et intéressant à mon sens.

Les commentaires sont fermés.